poeme

Poème Confession d'une vie

20 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par pat38000 le 08/07/10 et lu par 693 personnes. 1 personne a envoyé un coup de coeur pour ce poème
Ce texte est un poème vie .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

Premier frisson pour un garçon

Air enjoleur pour cette jeune fille

A ce moment là, naît une passion

L'amour d'un copain ou d'une amie

 

Dans ce corps à corps sans retenue

Le jeu de rôle un peu spécial

Jouissance à l'extase crue

Pour ne pas dire un peu bestial

 

Ainsi tourne notre terre

Dans cette ronde du elle, du il

Aux teintes bleutées au rose de l'ère

Cherchant inéxorablement l'idylle.

 

L'alliance au chemin sans soucis, ni méandres

L'union parfaite d'Eve et d'Adam,

Nos mains enlançant l'if , ou le cèdre

Aux feuillages persistants aux fils des ans 

 

Les tentations d'ailleurs sont fortes

Pour une dispute, une maladresse

Discorde, l'insulte fuse, claque la porte

Facile de prendre amants ou maitresses.

 

La photo d'un flirt, des mots heureux

Il n'y a pas d'amitié sans amour fou

reste le velours d'un beau regard bleu

On a envie d'un rendez-vous

 

Nos chairs se ramolissent avec l'âge

La beauté se fâne avec les printemps

De rides la peau se plisse, cherchant

Un lifting pour l'espoir d'un autre visage.

 

De s'inventer une autre vie pour un instant 

Oublier ce que l'on ait devenu

Hypocrite et  faux semblants

De jouer sur scène les parvenus.

 

De l'autre côté du miroir

On montre de soi, la belle facette

L'ange du jour ou le démon du soir

Pour séduire de belles conquètes

 

Sur ces mers démontées aux îles sans terre,

Pour un bonheur, j'ai voyagé pour le trouver

Des chauds étés en rudes hivers

Je lui cours toujours après

 

Destinée sur cette interminable route

Aux manches retroussaient

Gravissant quarante marches sans aucun doute

Sans bagages et durs métiers

 

Ouvrière mais pas notable

Amis sincères et gentils gens

L'or  n'est pas sur ma table

Mais dans mon coeur si grand.

 

Je vous invite à venir

Pour un dîner, déguster un bon vin

Un tête à tête et vous offrir

Si affinité oblige un petit calin.

Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Pas encore de commentaires

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar