poeme

Poème 4 sommets pour 1 triangle (7ème extrait)

13 connectés

Liens commerciaux:
@
ATTENTION, ce texte peut heurter la sensiblité de certaines personnes.

Ecrit par TragicDestiny81 le 03/06/11 et lu par 587 personnes.
Ce texte est un poème vie .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

Partie troisième ou De la désagréable sensation de vécu


Chapitre premier ou De la bêtise humaine 



Dans la catégorie des bécasses,
J'en connais qui de beaucoup surclassent
Les records d'abrutissage de masse 
De toute cette infâme populace!
Par leur ignorance elles les surpassent
Et par leur naïveté me terrassent.
A croire que leur cerveau dans l'espace
S'est approché trop prêt d'un astre
Et qu'il a brûlé, quel déastre...!
Même si tout cela me dépasse 
Je peux affirmer l'air sagace
Sans pour autant être perspicace
Que le lien blonde-stupidité
Ne peut s'en trouver que renforcé
Car ces créatures tout au fond de la crevasse
Ne sont ni plus ni moins qu'une horde de blondasses!
Dans la catégorie nunuche,
Elles sont bêtes comme des autruches!
Cette bande de courgettes
Se réjouit lorsqu'elle végète!
Il faudrait une muselière
Pour qu'elles puissent enfin se taire
Ou bien les droguer à l'éther
Pour les empêcher de se distraire!
Mais comment faire apprendre les bonnes manières
A une telle bande de théières et cafetières ?
De pareilles têtes de linottes,
Il faudrait qu'on les ligote
Pour les empêcher d'être sottes!
Ce sont vraiment des écervelées 
Comme on n'en a jamais imaginé!
J'eus bien voulu qu'on m'en débarrasse
De ces choses douées comme des limaces
Ou qu'on les enfermasse!
A moins qu'un cerveau on ne leur greffasse.
Quoi qu'il en soit, jour et nuit, elle m'agacent!


Chapitre second ou Des croisements pour le moins stupides



De plus, je connais des mouettes rieuses
Sans qui la vie serait trop heureuse
Qui à défaut de courage sont peureuses
Car cet affreux banc de sirènes hideuses
Qui, précisons-le, sont à moitié thon
A moins qu'elles ne soient en fait goujon,
A peur d'être embroché par l'espadon
Et se protège en lâchant des jurons.
 
Toute cette bande-là de copines
Forme un véritable banc de sardines.
On trouve dans ce groupe de harengs
Brûlés au soleil, devenus puants,
Quelques gros spécimens de lamantins
Quasiment inaptes à manger du foin.
Cette horde de nombreux goélands
Connait bien le participe présent 
Du verbe râler, à savoir " râlant " .
Peut-être cette compagnie de pigeons
A peur d'être écrasée par un héron
Car cette armée de pouilleux babouins
Ne pourrait rien contre un seul pingouin.
Pour ceux qui n'auraient pas encore compris,
Je vais reformuler; Autrement dit,
Ces filles n'ont rien du charmant canaris
Encore moins du tout petit colibri.
Leur cerveau, par rapport au sien à lui,
Pourrait, en étant vraiment bien grossi,
Être qualifié de très très petit.
Honnêtement, elles sont exaspérantes
Mais bien moins qu'elles ne peuvent être bruyantes!
Elles sont plus aimables qu'un panaris.
Elles sont sèches et totalement aigries.
On peut vraiment dire de ces peaux de vaches
Qu'elles ne sont même pas bonnes à faire du cuir.
Quant à les manger en les faisant cuir,
Elles sont toutes empoisonnées que je sache.

 

 

Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Ecrit par Ombry le 25/07/11
" ATTENTION, ce texte peut heurter la sensiblité de certaines personnes. " Car oui, c'est bien connu, il n'y a que le vérité que blesse \o/

Il y a des jours où je t'aurais trouvé +/- dur, trouvant des excuses bidons justifiant leur comportement. Mais pas aujourd'hui. Car oui, comment justifier l'injustifiable ? Tu ne dresses que le portrait de la réalité après tout. Je sais être compréhensif, mais il n'y a rien à comprendre : elles sont connes et elles le resteront.

Donc, merci pour ce texte coup de gueule jouissif, à travers duquel j'ai pu moi aussi libérer le trop plein de ras-le-bol envers elles.

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar