poeme

Poème Oran

10 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par michel93 le 04/03/14 et lu par 804 personnes.
Ce texte est un poème tristesse .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

Ô, Oran terre de mes ancêtres.
Terre de mon père.
Jamais je ne pourrai me passer de toi.
Lorsque je pense à toi, je voie mon père.
Je l’entends, je le sens, je te sens, Ô, Oran
Oran, le soleil t’éclaire de tous ses feux.
L’avion ma enlever en me laissant voir,
Ce désert à perte de vue, et mes yeux se sont voilés de larmes
Quand je suis rentré j’étais en peine
Mais cette peine, c’est transformé en haine.
Mais pas une haine agressive, la haine de ne pas pouvoir
Ô, Oran, venir te voir, lorsque je pense à toi.
Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Pas encore de commentaires

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar