poeme

Poème PASSAGE PAS SAGE

25 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par alain le 20/12/10 et lu par 869 personnes. 1 personne a envoyé un coup de coeur pour ce poème
Ce texte est un poème spleen .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

Pour le matériel, on a dit oui.
Oubli de l’amour au fond de la nuit.
 
Face aux projecteurs, la technologie.
Laissée dans un coin la frêle bougie.
 
Une flamme éclairait nos ancêtres.
Nous sommes attirés par le bien-être.
 
On voit plus loin grâce au télescope.
On voit plus près grâce au microscope.
 
Absent celui qui près de nous a faim.
Près de nous ceux près de cette fin.
 
Les nouveaux pauvres sont bel et bien là.
Les anciens pauvres sont toujours las.
 
Le progrès s’écrit entre guillemets.
On avance sans le goût des gourmets.
 
Je sens une autre voie plus étroite.
Le plus simple, c’est la ligne droite.
 
Montrons aux enfants ces flèches plantées.
Ces vaches broutant sur notre plancher.
 
Ils banniront le travail à la chaîne.
Ils parleront d’amour, maillons et chaînes.
Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Pas encore de commentaires

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar