poeme

Poème les mots soulignés

14 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par pat38000 le 13/04/10 et lu par 1061 personnes. 1 personne a envoyé un coup de coeur pour ce poème
Ce texte est un poème soeur et fait partie des style de poésie suivant : lettre ouverte .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

Mireille, voici les phrases,"les maux"soulignaient

D'un livre de conte poser sur ton buffet

Je me suis autorisée à les relever

Des mots, des phrases de Jacques Salomé

Tes mots, tes phrases tracés au crayon à papier

peut-être pour les effacer ou bien  les réecrires.

ou simplement le dire

Un livre a toujours deux auteurs,

celui ou celle qui l'écrit,

celle ou celui qui le lit,

ce message s'adresse aussi

à Nicole 

L'histoire d'un petit baluchon trop lourd à porter

Le poids des valises que tu peux me laisser

L'histoire aussi du petit soldat en gré

Premier en ligne a faire face, de pleins fouet

A tous les problèmes présentés

Par les autres, en oubliant

ou en niant les siens.

L'histoire de l'enfant qui avait tenté de s'opposer à sa mère

je ne sais pas ce que tu cherches

à me faire découvrir

mais celà doit être suffisament

important pour que tu tentes

de me le faire entendre

 avec autant de souffrance et de violence

cette maladie " le mal dit"  remarque quand on

sert  n'est pas pareil que "quand on serre".

Ce que je crois savoir c'est que le seul fait

de pouvoir symboliser de représenter

sa maladie par un objet auquel on va donner

 des soins une attention particulière,

 faire des cadeaux,

une rose, un air de Mozart

Une promenade au bord de mer

 pour lui montrer

le soleil couchant sur les vagues

ou la lecture de poèmes

tout celà modifie totalement son propre regard

son écoute sur la maladie et la façon dont on peut

l'accompagner,

 non seulement avec traitement médicamenteux

ou chirurgical, mais également par des soins relationnels.

ce n'est pas ce qui nous arrive qui est important,

mais la façon dont nous nous situons

vis-à-vis de ce qui nous arrive et ce que nous en faisons...

Un seul jour de guerre, un seul jour de malheur

laisse plus de traces en nous que cent jours de bonheur

Avant de refermer ce livre je veux dire  je t'aime

 Mireille, Nicole 

 

illustration les mots soulignés
Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Pas encore de commentaires

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar