poeme

Poème RECHERCHE

16 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par alain le 09/05/10 et lu par 743 personnes. 2 personnes ont envoyé un coup de coeur pour ce poème
Ce texte est un poème religion .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

Je voulais simplement vivre et ne pas connaitre.
Attraper les instants et comme les autres être.
C’est si facile de ne pas être responsable.
Insouciant, marcher les pieds nus dans le sable.
Et par-dessus tout, en aucun cas se mouiller.
Fleureter toujours avec le verbe oublié.
Quand la vérité vous oppresse de tout son poids,
Quand elle vous montre la route d’un cruel doigt,
Quand il vous manque cette force qu’on appelle courage,
On s’aperçoit que l’on n’est pas près d’être sage.
Il est des moyens de se masquer le visage,
Se dire que l’on n’a pas touché cet héritage.
Certains n’auront probablement jamais la foi.
D’autre se reposent constamment sur cette foi.
C’est mon mal de me reconnaitre nulle part.
Il me faudra un jour, franchir tous ces remparts.
Mon embarcation navigue entre deux rivages.
Et ses habitants me semblent austères et sauvages.
Malgré tout, quelque chose me dit que Dieu existe.
Alors, apportes dans ma voile l’amour du Christ.
Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Ecrit par tofka le 09/05/10
Que mon amitié comme celle de mes pairs, te soit comme un phare dans ta nuit
Ton poème est d'une grande beauté, malgré la tristesse de ses mots
Merci pour ce sincère partage et à bientot de te lire
Tof

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar