poeme

Poème VAMPIRE

7 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par alain le 06/05/10 et lu par 820 personnes. 2 personnes ont envoyé un coup de coeur pour ce poème
Ce texte est un poème humour .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

Le petit fils de Dracula rêvait de voyages.
Il voulait se payer un vaisseau, sans gains, c’était difficile.
Il errait dans les rues la nuit.
C’est comme ça qu’il tomba sur une vampe pire que lui.
Elle avait les yeux globuleux.
Il l’invita donc au thé dans le sang.
Mais les heures, rapidement défilèrent.
Il lui dit « Comme le temps pax » et l’invita à casser une graine.
Son boucher n’était pas là.
Il lui avait posé un lapin.
C’est bien ma veine, moi qui voulait mettre les bouchées doubles ;
Ca fait rien, dit-elle, c’est au poil.
Et ils n’en firent qu’une bouchée.
En la raccompagnant, il l’embrassa.
C’était le cou dur.
Il s’est cassé les dents.
Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Ecrit par stevendevalenciennes le 06/05/10
bien bravo super le poeme.

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar