poeme

Poème ADIEU CHAMPION

13 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par alain le 19/10/10 et lu par 969 personnes. 1 personne a envoyé un coup de coeur pour ce poème
Ce texte est un poème hommage .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

Quelquefois le gladiateur meurt.
La pluie fuit les orages qui tonnent.
On le pleure un instant, une heure.
Il a changé le monotone.
Il a triomphé des rancœurs.
Son cœur été début d’automne.
Un instant voit couler mes pleurs.
Mon cœur voit la fin de l’automne.
Sa tombe regorge de ces fleurs.
Rendez moi donc le sonotone.
Dans mes yeux survit la lueur.
Tu est le meilleur Ayrton.
Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Pas encore de commentaires

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar