poeme

Poème HOTEL DU CUL TOURNE

14 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par mymimike le 23/08/10 et lu par 1363 personnes.
Ce texte est un poème erotique et fait partie des style de poésie suivant : acrostiche .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

Homme frustré,femme forcément responsable.

Objection votre honneur,l'accusée plaide non coupable.

Tous les torts qui lui sont reprochés sont tout à fait discutables.

Ecoutez le plaigant,ces plaintes ne sont pas très justifiables.

Le dû conjugal n'est pas un consentement inviolable.

 

Dure réalité pour ces machos qui trouve cela impardonnable.

Union ne rime pas obligatoirement avec consommable.

 

Chaque tête à tête nous invite généralement à passer à table,

Un dîner,et vous croyez messieurs que le dessert sera charnu et palpable!!!

La galanterie n'a plus sa place;elle est sur un siège éjectable.

 

Toutes les femmes ne sont pas des poupées gonflables,

Ou quelques unes,qui sont facilement détectables.

Une nuit sans câlins,et la mâle devient méprisable,

Rongeant son frein,attendant que son "voeu" soit réalisable,

N'agissant que dans ce but,il se la joue impardonnable,

Espérant que l'hôtel du cul tourné soit dorénavant introuvable...

Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Ecrit par swans le 24/08/10
Vous avez bien raison ; ils n'ont qu'à se branler, ces zozos

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar