poeme

Poème STUPEUR

8 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par alain le 10/07/11 et lu par 635 personnes. 1 personne a envoyé un coup de coeur pour ce poème
Ce texte est un poème divers .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

J’aimais cette putain de paix.

Le malin plus là, bienfaits.

 

Livres réservés à ces bons.

Journalistes de ces rebonds.

 

Un enfant a l’air de dormir.

Même pas le temps de vomir.

 

Le fauve n’aime pas l’homme.

Trop de dégâts nous consomment.

 

Retrouver l’âme du chasseur.

L’écraser de notre douleur.

 

Elle voit elle les cons qui sonnent.

La cloche non plus ne pardonne.

 

Douceur envolée tout à coup.

Penser à lui serrer le cou.

 

Dieu n’était pas quand t’es parti.

Une pensée et puis fini.

 

Grâce au vieux certains croissent.

Des grenouilles là croassent.

 

Une mort et même pas vu.

Pendant trop de temps j’y ai cru.

 

Il est mort il y a longtemps.

Ou est-il ce mal entendant ?

Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Pas encore de commentaires

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar