poeme

Poème Le cirque

9 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par lol le 11/05/12 et lu par 868 personnes.
Ce texte est un poème divers .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

Sous son chapiteau à la toile bariolée,
se passent des choses étranges que je veux vous conter.

Le dompteur,seul,tente par tous les moyens de maîtriser ses instincts,
et de calmer ses ardeurs passagères d'animal sexué.
La bête enfin dressée,il salut un public subjugué,
sous les applaudissements,les feux se sont éteints.

Vient ensuite le clown aux vêtements colorés.
Assis le visage triste,il se met à parler:
"Pour vous faire oublier vos peines endurées,
dois-je vous faire rire ou bien vous faire pleurer?
On dit que pleurer soulage est-ce la vérité?
Malgré mon grand âge,je ne sais quoi penser.
Je n'ai plus coeur à rire à cause de cette question,
je vais donc m'enfuir,voici mes compagnons.

Les jongleurs se présentent munis de tous les sons,
ils maîtrisent les mots avec beaucoup d'adresse
les font virevolter,tournoyer avec délicatesse
pour mieux étourdir les auditeurs en pamoison.

Du haut de leurs perchoirs,les trapèzistes s'activent,
vêtus d'habits de lumières,ils font leur numéro,
maîtres de leur art,ils s'en sortent avec brio.
Les spectateurs,la nuque endolorie de regarder si haut,sont heureux et revivent.

Les visiteurs aveuglés et muets,aux visages émaciés,
sortent en silence, attristés de devoir s'en aller.
Un carosse les attend pour les raccompagner
au cimetière d'à côté.

Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Ecrit par timlafleur le 11/05/12
beau poème avec cependant une fin très pessimiste

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar