poeme

Poème avoir cent ans

15 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par pat38000 le 03/04/10 et lu par 364 personnes. 1 personne a envoyé un coup de coeur pour ce poème
Ce texte est un poème divers .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

Un souffle frêle, comme les souches, sous la cendre

Donnant plus de chaleur que de lumière.

Tous est vieux chez moi

Dans mon fauteuil ternie et déformé

Par le fil de mes anciennes années .

Je vais avoir cent ans.

Aurais-je la force d'y arriver ?.

 

Tous est vieux chez moi,

Mes armoires aux fines dentelles usées

Ont fais place à des boites de cachets.

Je suis près de mes cent ans,

Je ne pensais ne jamais y arriver.

 

Tous est vieux chez moi,

Hors les enfants de mes petits enfants aux joies,

D'une jeunesse comblent les vides de mes journées.

Voie chevrotante, je leur raconte l'histoire d'antan

Je suis près de mes cent ans.

 

Tous est vieux chez moi,

De la poussière sur la photo jaunie du passé,

Mon vieux bonhomme que je crois voir,

Quand la lumière du jour a baissé.

Vais-je y arriver à mes cent ans.

 

Tous est vieux chez moi, 

En larmes je dis tout bas, Ah! s'était le bon temps d'avant,

Un soupir à mes souvenirs anciens

La brise d'un matin, l'âtre doucement  s'est éteind,

Le balancier de la pendule s'est arrêté,

Je n'ai pas eu le temps . 

D'avoir cent ans.

Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Pas encore de commentaires

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar