poeme

Poème Léve toi!

15 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par kromignon le 21/01/12 et lu par 886 personnes. 1 personne a envoyé un coup de coeur pour ce poème
Ce texte est un poème coup de gueule .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur

8 heures par jour tu trimes                   
T'es mort, tu courbes l'échine                
Mais sur l'autel du marché                                    
C'est toi qu'on va licencier

Tu bosse toute ta putain de survie
En fait pour te payer que dalle
Même ton blé travaille pour lui
Tu donnes ton sang et tes entrailles

Tenir jusqu'à la fin du mois
Payer facture, serrer ceinture
Mais t'acheter ton écran plat
Besoin bidon, fausse luxure

A la main tendue qui implore
tu te détourne et tu t'endors
Trop effrayé dans ton silence
Les hommes naissent ego, quelle chance!

        Va bien  falloir qu'on se soulève
        Qu'on déclenche une vraie grève
        Allez lève toi, compagnon
        C'est le temps d'la révolution!
        
        Et la puissance de nos poings
        sortie du ventre de la faim,
        dans les cortèges de la colère,
        sonnera le glas de cette misère
        
Aux émissions cathodiques tarées
T'es devenu un vrai camé
Conso lobotomisé
Du pouvoir centralisé

Devant ton ordi en transe
Ou accroché à ton portable
T'as plus d'amitiés véritables
La solitude est ton essence

Le riche en toute immunité
Magouille, détourne et peut voler
Le juge est bien trop véreux
La justice sauve qui peut!

Ta vie est réglementée
Et nous on nait condamné
Mais c'est le gardien de la paix
sans rire, qui vient nous matraquer

        Va bien  falloir qu'on se soulève
        Qu'on déclenche une vraie grève
        Allez lève toi, compagnon
        C'est le temps d'la révolution!
        
        Et la puissance de nos poings
        sortie du ventre de la faim,
        dans les cortèges de la colère,
        sonnera le glas de cette misère

Dans des ghettos-banlieue pourris
On isole les autres,  les appauvris
Et tu t'effrois bourg' apeurés
De tout ce qui peut s'y passer

Pour protéger tes maigres biens
Tu écoutes ces racistes crétins
qui hurlent « aux voleurs de pain »
et n'en veulent qu'à ton scrutin

Cette main d'œuvre à bon marché
qui vient encore les engraisser
peut bien crever de famine
Car c'est très loin de leurs latrines

Leur couleur ou leur religion
est une insulte à ta raison
Alors que c'est seule la misère
Qui nous empêche d'être tous frères

        Va bien  falloir qu'on se soulève
        Qu'on déclenche une vraie grève
        Allez lève toi, compagnon
        C'est le temps d'la révolution!
        
        Et la puissance de nos poings
        sortie du ventre de la faim,
        dans les cortèges de la colère,
        sonnera le glas de cette misère

L'argent - profit gouverne ta tombe
Le politique - mensonge t’étouffe
Reste le silence de tes pantoufles
Comme seule révolte dans ce monde

Leur pouvoir est ta soumission
Et ils volent tes révolutions
Mais si tu reprends la lutte
C'est l'armée qui exécute

Sacrifiée à tes choix nantis
Tu crèves la terre de tes poubelles
Où sont passées les hirondelles ?
Comment sera demain la vie?

C'est un vrai suicide de masse
Qui offre à tes enfants l'enfer
Qui va tuer notre univers
L'humanité est une chiasse

        Va bien  falloir qu'on se réveille
        Qu'on rêve et qu'on s'émerveille
        Alors à compter de ce jour
        Naitre sera s'offrir à l'amour
        
        Dans un refus de violence
        Pourra revivre l'espérance
        Et tout reconstruire ensemble
        Une vie meilleure qui nous rassemble.........
       

Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Ecrit par jordan le 22/01/12
Et vous parvenez à garder de l'optimisme, Bravo... Vous avez une belle plume pour dire de dures réalités.
Ecrit par Radokely le 21/01/12
Oui, je confirme ! C'est un très beau poème, il reflète la réalité. On vit une pareille situation chez moi. Sûrement en pire ... :(
Ecrit par shinta le 21/01/12
authentique trop reel, cela es bien notre vie:bravo

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar