poeme

Poème LES CONS

13 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par alain le 05/05/10 et lu par 1135 personnes. 3 personnes ont envoyé un coup de coeur pour ce poème
Ce texte est un poème coup de gueule .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur - partager sur facebook

Quand nous ne sommes pas asservis, on crée la peur.
Cette peur peut déclencher toutes sortes de rancœurs.
L’humain réagit souvent de  manière subtile.
Combien vouent leur force au service de l’inutile ?
Il faut croire que le gâchis est le luxe de l’homme.
Drôle d’opération que l’hypothétique somme.
Le bien triomphera, mais combien souffriront ?
Ne vous prenez pas pour des rois, petits bouffons.
Il n’y en a qu’un que nous ne regardons pas.
Les bandits, les ignobles passent pour plus sympas.
Pour certains, la vérité n’est qu’un mot subtil.
Est-ce que ces gens, un jour, sortiront du futile ?
Mais entendez donc, au loin, le tocsin qui sonne.
Devant les on, je place la troisième des consonnes.
Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Ecrit par LLUMIERELIVE le 05/05/10
magnifiquement tourné, de tout coeur avec toi

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar