poeme

Poème LE POETE FUNAMBULE

13 connectés

Liens commerciaux:
@
Ecrit par MAHDI13210 le 16/02/11 et lu par 788 personnes. 1 personne a envoyé un coup de coeur pour ce poème
Ce texte est un poème amour .
Actions : ajouter aux favoris - coup de coeur

 

 

JE SUIS NAVRE VRAIMENT DESOLE DE VOUS AVOIR BOUSCOULE

VEUILLEZ M’EXCUSER MADEMOISELLE MA MALADRESSE EST NAIVE

JE REGARDAIS SANS VOIR ET JE NE VOUS AI PAS VU A MON COTE

JE SUIS CONFU D’AVOIR REVEILLER VOTRE SILENCE LIVIDE

 

JE ME PRESENTE, DOUGLAS L’HOMME QUI DEAMBULE

A TOUS LES COINS DE RUE JE MARCHE EN FUNAMBULE

SUR UN FIL ROUGE CELUI DES POETES DE LA RUE

ET JE BOUSCULE LES GENS POUR PRENDRE LEUR MUE

 

NE VOUS INQUIETEZ PAS MADEMOISELLE JE NE SUIS PAS MECHANT

JUSTE UN HOMME QUI EST RESTE UN  ENFANT DU NEANS

JE NE DEMANDE RIEN SI CE N’EST QU’UN SOURIRE UN BAISER

UNE LARME DE JOIE UNE CARESSE DANS VOS CHEVEUX BOUCLE

 

ALLEZ  MADEMOISELLE LAISSER VOUS DONC ALLER

NE RETENER PLUS EN VOUS CES TABOUS D’INDIFFERENCE

POUR UNE FOIS ENVOLER VOUS DANS UN CORPS EN TRANSE

ET DANSER AU GRE DU VENT UNE VALSE ENDIABLEE

 

JE M’EN VAIS MADEMOISELLE ET VEUILLEZ PARDONNER

LE TEMPS QUE MALGRE MOI JE VOUS AI FAIT PERDRE

MAIS JE SUIS SUR QU’APRES VOUS SAUREZ RACONTER

QUE VOUS AVEZ CROISER LE PHILOSOPHE EN HERBE                                

Cliquez ici si vous trouvez que ce poème ne respecte pas les regles du site.
Ecrit par LAVERIDIK le 06/06/11
splen di de !!!!! j'ai bien rigolé !

Copyright © 2006-2010 poème - Montage, Trucage, Retouche photo et jeux.
Tous droits réservés - Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

Le forum de poésie
>> Discussions générales
>> Discussions sur la poésie
>> Discussions sur le site en général
>> Discussions sur les concours

>> Espace détente >> Poemes, poésie
Rejoindre le groupe facebook : Rejoindre le goupe facebook de creabar